dimanche 1 décembre 2013

Début d'une interview sur l'utilisation des gris dans mes chantiers pour un article par Pauline Fontaine... La suite à découvrir lors de la parution !

Les gris

Difficile de parler de ses goûts et surtout de les expliquer. Qu’est-ce qui me porte vers les gris ?

L’inspiration vient probablement des ciels. Les ciels de mon enfance aux Pays-Bas, les ciels du bord de mer où nous avions une maison de vacances en Baie de Somme, spectacle permanent de nuages chassés par les vents,  beauté du ciel et de la mer qui ne font plus qu’un à l’horizon dans un dégradé de couleurs subtiles. Mais aussi les ciels parisiens qui se mélangent aux toits en zinc. J’aime ces nuances de blanc, bleu, gris et noir qui habillent le ciel dans un mouvement perpétuel, parfois lent, parfois rapide. Il s’en dégage tout à la fois une sensation de légèreté, de grâce et de liberté.

Je retrouve chez les marchands de couleur cette poésie des gris, inspirée par le spectacle de la nature, des cieux et de la lumière : Bleu d’Orage, Ciel Belge, Cumulus Lourds, Légers Cumulus, Là Haut, Bleu Averse, Skylight…

C’est peut-être un petit bout de ce ciel rêvé que j’essaye de mettre dans les intérieurs que j’imagine…

Fornasetti Clouds

Crédit Franck Evennou

Crédit Franck Evennou

Crédit Franck Evennou

 Crédit Franck Evennou

 Crédit Franck Evennou

Crédit Franck Evennou

Crédit Franck Evennou

Camille au piano

Crédit Franck Evennou

Crédit Jean Marc Palisse pour Côté Paris

Crédit Ian Phillips

Crédit Jean-Marc Palisse pour Côté Paris

Crédit Jean-Marc Palisse pour Côté Paris



Proposition de shopping sur le thème des gris, toujours pour la journaliste Pauline Fontaine