samedi 13 février 2016

Dans la caverne de Dieter, à la recherche de portes anciennes pour habiller mes futurs intérieurs. 

Chaque histoire commence forcément par une porte, celle qui va délimiter l’intérieur de l’extérieur, comme un passage initiatique entre deux mondes pour nous mener au coeur de l’intime.

«  la poétique de la porte subtilement déclinée procure un sentiment de liberté inattendu, un accord entre l’être et le lieu. Les portes  se succèdent telle une invitation au sein de l’espace insulaire de la maison et nous conduisent au coeur - au coeur des lieux et des êtres. Fermées ou ouvertes, elles ont la force et la puissance d'un monde intérieur.»





1. La Porte au Coeur de l'Intime de Georges Banu - édition Arléa